Stage ouvert à tous les publics: Distinction entre la Connaissance Ordinaire et la Connaissance Primordial

Namshé Yeshé Yépé Tenchö

Texte troisième Karmapa Rangjung Dorje


Date: 20 et 21 Février

Horaire: 10:00-13:00h, 16:00-19:00h (2 sessions par jour)

Frais de session: 8€ / session, 15€ / jour

Texte: 8€ (il n’est pas obligatoire de l’acheter)

 

Rangjung Dorje

Rangjung DorgeRangjung Dorje (1284-1339) fut le troisième Karmapa. Il est né a Dingri Langkor, au Tibet, dans une famille Nyingma recevant ainsi les transmissions Nyingma et Karma Kagyu.

Lui-même annonça être le Karmapa et trois ans plus tard il renouvela ses affirmations. Il aurait fait apparaître spontanément la Coiffe Noire qui est symbole de la lignée.
Deux ans plus tard il se rendit chez Drubtop Urgyenpa; il le reconnut comme la réincarnation du 2e Karmapa, Karma Pakshi, et lui donna la Coiffe Noire réelle ainsi que toutes les possessions de son prédécesseur. Il continua alors ses enseignements. Il étudia auprès de maîtres de toutes les traditions.
Rangjung Dorje fut un académicien notable et composa de nombreux textes importants, dont le plus celèbre est “Le profond sens intérieur” qui met l’accent sur l’essence véritable du Vajrayana, ainsi que des traités sur la bouddhéité. Il démontra sa profonde maîtrise des enseignements du Mahamoudra et ceux du Dzogchen Nyingmapa.
Rangjung Dorje chercha des maîtres de toutes les traditions, et étudia auprès de Trophu Künden Sherab et Nyenre Gendün Bum, entre autres. Il fut connu comme un des plus grands maîtres de son époque et eut un grand nombre de disciples.
Ses deux principaux disciples furent Gyalwa Yungtön Dorje Pal, qui devint le détenteur de la lignée, et le premier Shamarpa, Khédrub Dragpa Sengé. La lignée des Shamarpas est la deuxième lignée de réincarnations dans l’histoire de la tradition tibétaine (celle des Karmapas fut la première), et commença quand Rangjung Dorje présenta a Khédrup Dragpa Sengé avec la coiffe rouge-rubi et le titre de Shamarpa (Détenteur de la Coiffe Rouge).
Rangjung Dorje, fit construire des ponts ainsi que d’autres édifications, et aussi des centres de méditation, tous eux de grand bénefice pour ses compatriotes améliorant leurs vies cotidiennes et spirituelles.

 

Stage ouvert à tous les publics: Distinction entre la Connaissance Ordinaire et la Connaissance Primordial
Puntuar artículo

Deja un comentario

5 + 5 =