Tout le monde parle de paix

Tout le monde parle de paix, d’amour, de compassion, mais pour cela il faut y dédier un certain temps dans notre vie quotidienne, 10 ou 20 minutes, avant d’avoir besoin d’un médecin. Parce que si nous continuons avec cette façon de vivre toujours occupée, toujours stressée, pleines de lourdes pensées, tôt ou tard nous aurons besoin d’un médecin. Avant que cela arrive, il vaut mieux essayer d’être notre propre médecin. Chacun d’entre nous peut être son propre médecin, un bon médecin, y si nous avons besoin d’un deuxième médecin, dans la plupart des cas il est déjà trop tard. Être un bon médecin signifie consacrer quelques minutes quotidiennement à la méditation pour nous soigner et devenir quelqu’un de sain avec une vie saine et un esprit sain.

 

Lama Khenpo Ngedön (Granada, 2015)

Tout le monde parle de paix
Puntuar artículo

Deja un comentario

diecisiete + dieciseis =